Cherche baby-sitter désespérément
Plus besoin de harceler les copines pour obtenir l'adresse d'une baby-sitter fiable, de poser des annonces partout dans le quartier pour dénicher une femme de ménage... Depuis plus d'un an, les services à domicile ont connu un boom sans précédent (144 000 emplois créés l'an dernier) et de nombreuses entreprises agréées se sont créées pour les fournir clé en main.

Hop, le 3211 !
On décroche son téléphone et on compose le 32 11. Sur ce numéro unique (0,12 euro la minute), mis en place par l'Etat, on peut obtenir toutes les informations utiles, et surtout les coordonnées des entreprises susceptibles d'offrir, près de chez nous, le service souhaité : garde d'enfant, soutien scolaire, jardinage, petit bricolage, ménage... Il ne reste qu'à les contacter et faire son choix.
Encore trop fastidieux ? Pour aller plus vite, on peut aussi appeler simplement l'une des nombreuses plateformes téléphoniques spécialisées, souvent créées par des banques ou des compagnies d'assurance : Ecureuil Sérénité Services, Fourmi Verte, Personia... Elles étudient nos demandes et nous trouvent la personne ad hoc. Inconvénient ? C'est payant. Compter par exemple 9,50 euros pour faire appel au service Genius de La Poste, ou 15 euros pour Ecureuil Sérénité Services aux Caisses d'épargne, pour une seule recherche. Si l'on pense faire appel très souvent à elles, il vaut mieux s'abonne à l'année (30 euros à La Poste, 48 euros aux Caisses d'épargne...). Bien sûr, en plus, on doit en sus rémunérer la femme de ménage, la baby-sitter...

Simple comme Bonjour !

Combien ça coûte ? Selon les estimations d'Ecureuil Sérénité Services, la facture s'élève à 32 euros de l'heure pour le soutien scolaire à un collégien, 19 euros de l'heure pour une femme de ménage régulière, etc. Consolation, on a droit à une réduction d'impôt, égale à 50 % de la dépense (dans la limite 12 000 euros par an, avec des majorations pour les personnes à charge) (1).Et voilà donc l'addition réduite de moitié ! Mieux, si l'on n'est pas imposable, si on travaille ou que l'on recherche un emploi, l'Etat reverse la moitié des dépenses.

Des formalités simplifiées OK, mais quid des formalités administratives ? Si on a trouvé directement la personne, il suffit de la payer par Chèque emploi service universel (le fameux Cesu) pour tout simplifier. L'entreprise intermédiaire de service à domicile, (c'est alors une entreprise "mandataire"), ou, mieux encore, si elle est employeur directe du salarié, (là, l'entreprise est "prestataire"), il n'y a rien à faire sinon acquitter une facture ! Pour bénéficier de la réduction d'impôt, il faut juste penser à mentionner sur la déclaration de revenus les dépenses effectuées, et joindre les justificatifs remis par l'Urssaf ou l'entreprise.

Publicité

(1) ''''Attention, l'avantage fiscal est plafonné pour certaines activités. Par exemple, les travaux de jardinage n'ouvrent droit à réduction d'impôt que dans la limite de 3 000 euros par an. Pour le petit bricolage, la limite est de 500 euros. De plus, certaines activités sont exclues comme le dépannage informatique à domicile. La réduction d'impôt ne joue que pour l'installation et l'initiation à l'utilisation du matériel.''''

Publicité
Le service à la personne, sur le site du GouvernementLe service "Genius", de La PosteLes services "La fourmi verte"Le service "France Domicile"Les services "Ecureuil Sérénité Services" (Caisse d'Epargne)