21 % l'oublient régulièrement
Un déplacement imprévu, et paf, la plaquette est oubliée à la maison. Super à la bourre un matin ou hyper crevée un soir, boum, la pilule est restée au fond du tiroir de la table de nuit. Trop bien cachée pour que personne ne tombe dessus (maman, papa, les enfants...) et voilà, c'est le meilleur moyen de ne pas y penser. Les occasions de rater un jour de pilule ne manquent pas. D'après une récente enquête de l'Inpes, 21 % des femmes sous pilule contraceptive déclarent l'oublier au moins une fois par mois (et 27 % chez les 21-30 ans). Résultat ? Près de 11 000 IVG par an (1).

Attention à la brèche !
L'oublier, ce n'est pas très grave, si on est bien au courant de la marche à suivre ensuite. ''"Nos conseils sont très clairs"'' déclare Marie-Catherine Chick, responsable de Fil santé Jeunes (2), une permanence téléphonique qui répond 7 jours sur 7 aux interrogations des jeunes sur leur santé ou leur sexualité. ''"Un oubli de plus de douze heures pour une pilule oestro-progestative ou de plus de trois heures pour une micropilule, c'est un trou dans la protection hormonale. Et à l'occasion de cette brèche, il peut survenir une ovulation, d'où risque de fécondation. Dès lors, si la femme a eu des rapports dans les cinq jours qui ont précédé cet oubli, elle peut très bien tomber enceinte. Nous lui conseillons alors de prendre la pilule du lendemain."''

Oubli, mode d'emploi

6 conseils pour rattraper l'oubli Qu'il y ait eu rapports ou pas, il faut obligatoirement :- prendre le plus vite possible la pilule oubliée - prendre aussi la pilule du jour. - prendre la pilule du lendemain si il y a eu un rapport dans les 5 jours précédents l'oubli- se protéger ensuite pendant les sept jours qui suivent en utilisant des préservatifs lors de toute relation sexuelle. - si à la suite de cela, on n'a pas ses règles entre deux plaquettes, il faut faire un test de grossesse.- si l'oubli a lieu lors de la dernière semaine de la plaquette, on enchaîne directement avec la plaquette suivante, sans respecter la traditionnelle semaine d'arrêt. C'est une protection supplémentaire.

La pilule du lendemain La pilule du lendemain (NorLévo, Lévonorgestrel Biogaran) est une contraception d'appoint -et d'urgence, en cas de rapport non protégé ou d'oubli de pilule. Elle est disponible sans ordonnance en pharmacie et gratuite pour les mineures, qui peuvent aussi se la procurer chez l'infirmière scolaire. Pour qu'elle soit efficace, il faut la prendre le plus vite possible après le rapport risqué (idéalement dans les 24 heures). Les effets secondaires (nausées) sont rares. Dans tous les cas, ce n'est pas une contraception à utiliser de manière habituelle.

Si les oublis se répètent, il est hors de question de prendre un abonnement à la pilule du lendemain. Plus raisonnablement, il faut alors consulter son médecin pour faire le point et envisager un autre mode de contraception plus adapté : anneau vaginal, patch, implant ou stérilet... Il y a le choix !

Publicité

Plus d'infos

(1) Contraception, mode d'emploi, de Martin Winckler (Edition Au Diable Vauvert)

Publicité
(2) Fil Santé Jeunes 0800 235 236, appel anonyme et gratuit, tous les jours de 8 h à minuitLe site : www.filsantejeunes.com. Une fiche est consacrée à l'oubli de pilule et à la marche à suivre suivant la marque de pilule prescrite.
Publicité