POLITIQUE - Si les Démocrates prennent le contrôle de la Chambre des Représentants, les Républicains conservent la majorité au Sénat.

Alors que l'Amérique n'a jamais été aussi divisée, entre pro-Trump et anti-Trump, le Congrès américain n'échappe pas à cette scission. Appelés aux urnes mardi 6 novembre à l'occasion des élections de mi-mandat, les électeurs américains ont massivement participé au renouvellement de la totalité de la Chambre des Représentants, ainsi qu'au tiers des sièges du Sénat, mais également à la désignation de leurs gouverneurs et des représentants de leurs comtés, villes et états.

D'après les résultats (qui sont toujours provisoires), les Démocrates ont acquis la majorité au Sénat, avec plus de 219 sièges requis sur 435. A l'inverse au Sénat, les Républicains conservent leur majorité avec plus de 51 sièges sur 100. Un résultat ambivalent qui fait que chaque camp se félicite de sa victoire ! Ainsi, Donald Trump n'a pas attendu l'annonce finale des résultats pour revendiquer "un immense succès", bien qu'il ait perdu la Chambre des Représentants, et que les démocrates remportent de nouveaux sièges de gouverneurs.

Vous trouverez plus de infographies sur StatistaDe nouveaux visages au Congrès

Publicité
Publicité

Si la démocrate Nancy Pelosi, 78 ans, punching-ball préféré des Républicains, pourrait prendre la présidence de la Chambre en janvier prochain, après l'avoir occupé de 2007 à 2011, d'autres têtes moins connues permettront, elles, un renouvellement de la classe politique américaine. Beaucoup de femmes (95, un record !, contre 84 jusqu'ici), de jeunes, d'élus...

Lire la suite sur Grazia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité