Un nouveau rendez-vous à Paris, et déjà peut-être le plus pointu : Ideal Trouble, à La Station, cherche les emmerdes avec classe.

Etienne Blanchot, ex-tête chercheuse de Villette Sonique, frappe désormais solo, du côté de La Station, pour quatre jours qui racontent comme aucun autre festival l'underground en 2018. Que les dieux le bénissent : il a décidé de programmer Boy Harsher, un garçon et une fille du Massachusetts qui ne peuvent que vite devenir énormes ; chaque fois que quelqu'un joue leur dark wave aussi tendue que fragile, quelque chose se passe.

Publicité
Le Français December a ainsi retourné le Berghain en février dernier en jouant Motion, perle mélancolique de leur dernier EP Country Girl . Ça tombe bien, December sera la tête d'affiche de l'after du dimanche soir avec la Française AZF. Entretemps, les vétérans soniques Sister Iodine (en ce moment au meilleur de leur inoxydable rage), le surdoué Low Jack, Superpitcher désormais en duo avec Barnt (curieux de voir deux DJ aussi différents faire alliance) ou les légendaires Anglais bruitistes de Ramleh défendront une couleur : le noir.

Ideal Trouble, jusqu'au 20 mai à La Station, Gare des Mines, Paris 18e .

---------------

Publicité

Jeanne Added : "Je force mes amis à regarder 'West Side Story'"

Arctic Monkeys : 30 ans et des poussières

Ideal Trouble : le festival electro réinventé

Lire la suite sur Grazia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité