Quels cosmétiques pour les malades du cancer ? De jeunes marques, sans peur de lever un tabou, apportent des réponses. Explications.

En octobre, alors que la créatrice Stella McCartney faisait la promotion de sa nouvelle ligne de lingerie dédiée aux femmes ayant subi une mastectomie, elle déclarait dans les pages du Monde : "Le cancer, ce n'est pas joli, mais on peut en extraire de la beauté." Une première. Jusqu'à présent, l'intérêt porté par l'industrie de la mode et de la beauté aux femmes atteintes d'un cancer passait surtout par la vente de produits dont les bénéfices étaient reversés à la recherche.

"Cela me fait penser aux galas de charité, on se donne bonne conscience mais, en réalité, on met le problème à distance. Il serait plus efficace de créer des produits qui changent la vie de ces femmes", estime Nathalie Rozborski, directrice de l'agence NellyRodi. Excepté des initiatives comme le CEW (Cosmetic Executive Women), qui prodigue gratuitement des soins aux femmes hospitalisées, les malades sont généralement mises à l'écart. Un héritage de notre société judéo-chrétienne qui ne dit pas le mot "cancer"et préfère cacher la maladie.

Publicité

Répondre à la réalité

Publicité
Les choses commencent tout doucement à bouger, sous l'impulsion des jeunes générations. "Elles sont plus libres, sans tabou, elles cassent les codes de ce secteur très bourgeois et conservateur qu'est la beauté. Elles veulent du parler vrai, de la sincérité, des solutions pratiques. Alors que les marques installées partent d'un fantasme pour créer des soins, elles, elles partent de la réalité et la subliment...
Lire la suite sur Grazia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité