Virgil Abloh, créateur américain et idole des millennials, a imaginé un maillot pour les Melting Passes, une équipe de foot parisienne composée de jeunes migrants. Entre engagement politique et passion footballistique, que signifie réellement cette bonne action ?

Sportif - En septembre dernier, Virgil Abloh faisait défiler sur le podium d'Off-White des athlètes de haut niveau en baskets et tenue de course. Ce n'est pas la première fois que le créateur met en avant des sportifs. En mars déjà, seize membres de l'équipe de foot Melting Passes figuraient parmi les invités de son show. Fondée par Maud Angliviel et Pierre Rosin à Montreuil, l'équipe est composée de mineurs étrangers venus d'Afrique, dont le statut de migrants empêche l'inscription dans un club professionnel.

Publicité

Engagé - Allant au-delà d'une simple invitation à découvrir sa collection en avant-première, il a, aux côtés de Nike et sur la proposition d'Anna Wintour, dessiné l'équipement de Melting Passes et, surtout, donné une autre résonance à l'initiative. Un soutien aux réfugiés qu'il avait déjà affiché lors de son défilé homme à Florence, en juin 2017. A travers l'art et les vêtements, Abloh, fils d'immigré ghanéen, avait ainsi alerté son jeune public sur les flux migratoires et les parcours de ceux qui doivent quitter leur pays pour tenter leur chance ailleurs.

Publicité
Habile Maîtrisant la communication comme personne, Virgil Abloh parvient à faire de sa passion pour le foot un engagement politique et un moyen d'expression artistique. En juin dernier déjà, il dévoilait une capsule baptisée "Football, mon amour" siglée Off-White x Nike. Succès immédiat, à quelques jours du début de la Coupe du Monde. Au fil de ces collections et collaborations,...
Lire la suite sur Grazia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité