Lui est léger comme un papillon, celle-ci est douce comme la pétale des roses et celle-là pétille comme le champagne. Et chacun dans son genre révolutionne, réinterprète, et dynamise l'art lyrique. Philippe Jaroussky dépoussière la musique des castrats, Natalie Dessay reprend des airs d'opéras italiens, Cecilia Bartoli réinvente la Malibran...[Le site de Natalie Dessay]

Philippe Jaroussky

au travers des œuvres créées et servies avec élégance et virtuosité par le "castrato". Il fut la muse de Haendel dans pas moins de trois de ses opéras, Jaroussky le célèbre ici une nouvelle fois...

''The story of a castrato : Carestini''Le concert d'astrée - Emmanuelle Haim Chez Virgin Classics [http://www.leconcertdastree.fr" target=_blank>[Le site Le concert d'Astrée]

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité