Dans Jungle, son dernier film, l'ancien sorcier a plongé dans un environnement de tous les dangers pour une expérience extrême.

Fini le ch'ti sorcier so cute de JK Rowling, avec ses binocles à la François Baroin, ses formules magiques imbitables ou ses double salto sur balais magique. Car dans Jungle, son dernier film très éprouvant selon les premières images et réalisé par l'Australien Greg McLean, Daniel Radcliffe aura besoin d'un peu plus qu'une cape d'invisibilité en soie lyonnaise pour s'extirper des galères. Même la cicatrice sur le front d'Harry Potter relève presque de l'égratignure devant les blessures endurées par Yossi Ghinsberg, le personnage interprété par Daniel Radcliffe dans ce « survival ». C'est que la nature sauvage n'offre pas vraiment le confort douillet de Poudlard. Basé sur des faits réels, Jungle nous entraîne dans les pas d'un jeune homme de 22 ans bien sous tous rapports (devinez qui c'est) affligé d'un besoin inaltérable d'adrénaline en barre. Ça tombe bien, il va être copieusement servi, alors qu'il parcourt l'Amérique du Sud avec son sac à dos et sa boussole.

Publicité

L'enfer de la jungle amazonienne

Publicité
En Bolivie (reconstituée pour l'occasion en Australie !), il sympathise avec un groupe de mecs aussi désireux que lui de se dépasser et de prouver leur bravoure. Lorsqu'un mystérieux explorateur qui n'a pas la tête à avoir tous ses diplômes de guide officiel leur propose de s'enfoncer dans des recoins inexplorés de la jungle amazonienne afin d'y trouver de l'or, Yossi et ses potes croient trouver l'occasion qu'ils cherchaient de vivre le trip de toutes...
Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :