Dylan Farrow avait déjà accusé son père adoptif Woody Allen d’agression sexuelle en 1992. Vingt-cinq ans plus tard elle réitère ses accusations. Le réalisateur continue de nier. 

En..

Dylan Farrow avait déjà accusé son père adoptif Woody Allen d’agression sexuelle en 1992. Vingt-cinq ans plus tard elle réitère ses accusations. Le réalisateur continue de nier. 

En 1992, Dylan Farrow accusait son père adoptif, Woody Allen, d’agression sexuelle. Vingt-cinq ans plus tard, elle témoigne de nouveau contre le cinéaste. Interviewée par Gayle King sur la chaîne CBS, la jeune femme de 32 ans explique avec émotion : «Tout ce que je peux faire c'est dire ma vérité et espérer que quelqu'un me croie.» Et d’ajouter, regrettant de n’avoir jamais été écoutée : «Pourquoi ne serais-je pas en colère ? Pourquoi ne serais-je pas blessée ? Pourquoi ne serais-je pas scandalisée après toutes ces années où j’ai été ignorée, où on ne m’a pas crue ?» 

Publicité

"Je dis la vérité" 

Publicité
Lorsque Dylan Farrow avait raconté pour la première fois avoir été agressée sexuellement par son père alors qu’elle avait 7 ans, une enquête avait été ouverte. Mais Woody Allen a toujours démenti et n’a jamais été poursuivi sur le plan pénal. «Je dis la vérité», clame de nouveau Dylan Farrow, les larmes aux yeux. La réponse de Woody Allen ne s’est pas fait attendre, et, de nouveau, il réfute. «La première fois que cette accusation a été faite il y a plus de 25 ans, elle a fait l'objet d'une investigation complète», est-il écrit dans un...
Lire la suite sur Paris Match People

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :