PHOTOS. Dans une lettre publiée dans Paris Match, l'animatrice de "Ça commence aujourd'hui" revient sur la disparition brutale de sa meilleure amie à peine âgée de huit ans il y a plus de trente ans.

C'était en 1987. Alors âgée de seulement huit ans, l'animatrice de télévision Faustine Bollaert a vécu un terrible drame dont elle reste aujourd'hui encore traumatisée. Dans les colonnes de Paris Match, Faustine Bollaert revient sur la disparition brutale d'Alexandra, sa meilleure amie d'enfance, qui a péri dans un accident de la route.

"En retrouvant ce jour-là les bancs de l'école primaire Saint-Jean-de-Passy, dans le XVIe arrondissement parisien, je suis surprise : Alexandra, ma meilleure copine, n'est pas là. Son pupitre, qui jouxte le mien, est vide. Je me dis qu'après tout elle est peut-être clouée au lit à cause d'une grippe" se souvient l'animatrice de Ça commence aujourd'hui. La réalité est tout autre : Alexandra est morte, à 8 ans seulement, dans un accident de voiture.

Publicité
Publicité
"Une responsable de l'établissement fait irruption, le visage grave. Je dois quitter la classe d'où j'aperçois, au bout d'un interminable couloir, le père Escudier. Je me mets à courir, j'atterris dans ses bras. Je sens qu'il se passe quelque chose de dramatique. J'ai la tête dans son cou, je me souviens encore de l'odeur de son pull auquel je me suis agrippée. Dans la cour, il me lâche, en prenant un maximum de précautions : 'Alexandra a eu un accident'" confesse Faustine Bollaert.

Les plaies du passé enfin cicatrisées

Durant ce terrible drame, Faustine Bollaert se souvient de toutes les attentions particulières de ces proches afin de lui remonter le moral : "Le soir,...

Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X