Ce 15 mars, le tribunal de grande instance de Nanterre va statuer sur le gel de l'héritage de Johnny Hallyday et sur le droit de regard sur l'album posthume demandés par Laura et David Hallyday. Résumé en cinq points de l'affaire.

Ce que veulent Laura et David

Le 12 février dernier, Laura Smet a affirmé contester le testament de son père, Johnny Hallyday, qui la déshérite, elle et son frère, de tous les biens du rockeur. David Hallyday s'est joint à elle dans cette procédure. L'avocat de la comédienne a saisi le tribunal de grande instance de Nanterre en référé pour l'obtention d'un droit de regard sur l'album posthume de leur père. Au-delà de l'héritage, les deux frère et soeur veulent participer à ce dernier album dont Johnny Hallyday a fait Laeticia, seule directrice artistique.

Publicité

Ce que veut Laeticia

Publicité
Laeticia Hallyday conteste les demandes de Laura et David Hallyday défendant par le biais de son avocat, Me Ardavan Amir-Aslani, que Johnny Hallyday n'a pas rédigé ce testament sous la contrainte. Elle ne souhaite donc pas accéder aux demandes de révision du testament ni de droit de regard sur l'album dont elle a été nommée directrice artistique unique. L'épouse de Johnny Hallyday a répondu à la demande de Laura et David d'avoir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny Hallyday. Selon Le Point, elle leur aurait répondu dans un courrier "sec" : "Laura, David, c'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre (...) Cette requête, assortie d'un délai de 48 heures pour s'exécuter, prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée. L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :