Laura Smet a annoncé le 12 février dernier, par le biais d'un communiqué, qu'elle allait contester le dernier testament de Johnny Hallyday, qui la déshérite totalement elle et son frère, David Hallyday, au profit de Laeticia Hallyday. Éric Le Bourhis, biographe du rockeur, affirme que les tensions ont été légions ces dernières années au sein de la famille.

Laura Smet et David Hallyday ont récemment découvert le testament de Johnny Hallyday, décédé il y a plus de deux mois, et ont découvert avec stupeur qu'ils avaient été déshérités par le rockeur. Toute la fortune accumulée de l'idole des jeunes revient à Laeticia Hallyday. La fille de Nathalie Baye a pris la décision de contester ce testament, et l'a annoncé le 12 février dernier dans un communiqué. Selon Éric Le Bourhis, qui a écrit un livre sur Johnny Hallyday, les tensions au sein du clan Hallyday sont très nombreuses, surtout entre Laura Smet et Laeticia Hallyday.

Et cela ne date pas de la mort du rockeur comme il l'explique à nos confrères de RTL : "Cela fait très longtemps qu'on sait que, dans la galaxie Hallyday, il y a énormément de tensions larvées qui se sont tues ces dernières années au nom de l'union sacrée (...). On se doutait qu'au-delà de la mort de Johnny, tout cela allait bien sûr réapparaître très vite avec la pression des intérêts qui sont en jeux."

Publicité

"Paix des braves"

Publicité
L'auteur affirme pourtant que les différents membres du clan Hallyday étaient parvenus à mettre de côté leur rancoeur lorsque Johnny Hallyday allait mal il y a plusieurs années : "Quand Johnny a été hospitalisé aux États-Unis il y a quelques années, il était au plus mal. (...) À ce moment-là, il y a eu beaucoup de fâcheries dans le clan Hallyday, notamment entre Laeticia et David. Puis il y a eu une sorte de paix des braves, il fallait tout faire pour...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :