Maîtresse de Midi dans l’émission de Jean-Luc Reichmann, Véronique, alias Tata Véro, vient de faire ses adieux au trône. Touchante, sensible, la grande championne a accepté de nous livrer ses réactions alors qu’elle a rejoint son paisible foyer grenoblois…

Voici : Votre dernière participation vient d’être diffusée. Comment vous sentez-vous, de retour à la maison ? Véronique : Ça fait un gros choc bien sûr. Là-bas j’étais chouchoutée, maquillée. Puis là, à la maison, je suis revenue mère au foyer, aidant familial. L’émission va me manquer un petit peu, parce que c’est vrai qu’on est grisé… Mais bon voilà, ce n’est pas ma profession, il fallait bien que je m’éloigne des plateaux télé.

Publicité

Comment avez-vous réagi en réalisant que c’était la fin ? Ça a été très dur… Moi qui suis sensible, j’ai vraiment pris sur moi pour ne pas éclater en sanglots, mais les larmes étaient proches. J’ai vraiment répondu bêtement, j’ai cru que c’était trop évident et j’aurais dû me méfier un peu. Mais ma sœur, ma tante, ma cousine et une amie étaient venues. Elles m’ont un peu consolée.

Publicité
Jean-Luc Reichmann va-t-il vous manquer ? Surtout ses petites taquineries ! Mais c’est une amitié lointaine. J’habite Grenoble, lui Paris. Au bout d’un moment, forcément, je pense que les liens d’amitié vont se distendre. C’est naturel et c’est normal. Mais on va essayer de garder contact. Et...
Lire la suite sur Voici

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité