Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Surveillante de prison, Laure est tombée amoureuse d'un détenu. Pour vivre leur passion en liberté, ils organisent une évasion qui échoue et fait voler en éclats la vie de la gardienne.

"Dès que j'ai croisé son regard à la maison d'arrêt, je suis tombée sous son charme. Un vrai coup de foudre", se souvient Laure. C'était en 2007 à la prison de Moulins-Yzeure (Auvergne). Christos, ténébreux brun aux yeux noirs, d'origine grecque, vient d'être transféré. Laure, 36 ans, y est surveillante depuis une dizaine d'années. Elle a travaillé dans plusieurs prisons et a l'habitude de croiser des détenus mais, là, le charme du cambrioleur à la peau mate opère immédiatement. Condamné à dix ans de prison pour enlèvement et séquestration d'un riche industriel, Christos est un braqueur expérimenté. Qu'importe pour Laure...

"Comme je surveillais les étages où sont situées les cellules et que je gérais le flux de personnes en ouvrant les portes, on a été amenés à souvent se croiser et à discuter ensemble." La gardienne et le détenu se rapprochent et deviennent amants. Mais la loi est très stricte : les surveillants ne doivent pas entretenir de relations amoureuses avec les prisonniers. "J'entrais dans sa cellule dès que je pouvais en faisant attention à ce que mes collègues ne me voient pas."

Publicité

"C'était soutenu, très intense et interdit"

Publicité
"On s'échangeait aussi des lettres et tous les soirs on s'appelait. Comme de nombreux détenus, il avait un téléphone portable. On ne s'est jamais fait surprendre." Pendant trois ans, Laure et Christos vivent un amour passionnel. "C'était soutenu, très intense et interdit. Ça rendait les choses encore...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité