Elle est l'un des sex symbol d'Hollywood, mais Sharon Stone revient de loin. En 2001, un grave accident cérébral a bien failli lui coûter la vie. Elle se confie sur cette période difficile qui l'a laissée lourdement handicapée.

A 56 ans, Sharon Stone n'a pas peur de vieillir. Elle en est même heureuse, et dans une interview au Hollywood Reporter, elle pousse un sérieux coup de gueule contre l'industrie de cinéma qui ne jure que par la jeunesse. " Vraiment, qui se soucie de ce qu'Hollywood pense ?" lance-t-elle. Et si elle assume et revendique son âge, c'est bien parce que Sharon Stone a bien failli ne jamais avoir l'opportunité de vieillir. En 2001, l'actrice américaine a en effet été victime d'un grave accident cérébral qui aurait pu lui coûter la vie.

Publicité
Publicité

"J'ai passé neuf jours en soins intensifs"

"Je trouve que vieillir est un avantage" affirme la star. Vieillir est d'ailleurs aujourd'hui son but assure-t-elle. "C'est parce qu'en 2001, j'ai fait une grave hémorragie cérébrale" explique l'actrice. "Alors je sais ce que l'alternative à la vieillesse est". Terrassée par un anévrisme cérébral, Sharon Stone aurait pu ne pas survivre. "Mon cerveau a saigné pendant neuf jours. J'ai passé deux ans à réapprendre à lire et à marcher" avoue-t-elle. "J'ai passé neuf jours en soins intensifs et le taux de survie pour ce genre d'accident est très faible. Alors je n'ai pas besoin que quelqu'un me fasse me sentir mal à l'idée de prendre de l'âge" déclare-t-elle.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité