PHOTOS - En marge de la sortie du biopic de Romy Schneider, 3 jours à Quiberon, retour sur le drame atroce qui a frappé la comédienne, la mort de son fils David, moins d'un an avant sa disparition fin mai 1982.

Le film 3 jours à Quiberon, sorti le 13 juin 2018, romance de manière polémique un épisode survenu en avril 1981 à Romy Schneider qui s'était confiée en totale franchise sur son mal-être lors d'une interview accordée au photographe Robert Lebeck travaillant pour le magazine Stern. La comédienne disparaîtra un peu plus d'un an plus tard, le 29 mai 1982, non sans avoir connu une effroyable tragédie, la mort de son fils David, 14 ans, au début de l'été 1981.

Santé et crise avec David

Publicité

À l'époque Romy Schneider n'est pas, c'est un euphémisme, au mieux. La comédienne, qui a divorcé en février 1981 de son compagnon Daniel Biasini, s'est vue diagnostiquer, juste avant le tournage prévu de La passante du Sans-Souci, une tumeur cancéreuse. Une tumeur traitée le 23 mai 1981 par une mammectomie du sein droit. David est le fils que la star avait eu avec le dramaturge allemand Harry Meyen. David, déjà très éprouvé par le suicide de son père en 1979, a mal vécu le divorce de sa mère car il avait appris à aimer Daniel Biasini et sa famille. La mise en ménage de Romy Schneider avec le jeune producteur Laurent Pétin avait achevé de provoquer les foudres de l'adolescent.

Rapprochement

Publicité
David avait pris l'habitude d'aller voir Daniel Biasini et les parents de celui-ci, qu'il considérait comme ses grands-parents, dans la propriété familiale de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Entre Romy et son fils, les relations, malmenées par le divorce de février et la remise...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité