Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Au lendemain du placement en garde à vue des frères Bogdanoff, Le Parisien révèle le détail des accusations qui pèsent sur eux.

Mardi 18 juin, Igor et Grichka Bogdanoff ont été placés en garde à vue au commissariat du XVIème arrondissement de Paris, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte du chef d'escroquerie et de tentative d'escroquerie sur personne vulnérable. Ce mercredi, Le Parisien révèle le contenu de la plainte déposée à l'encontre des frères jumeaux. Ils sont accusés, avec un troisième homme également entendu par la police, d'avoir dérobé près de 800.000 euros à un riche producteur de cinéma, un certain Cyrille P., qui a été placé sous tutelle ou curatelle pour ses difficultés de gestion financière, rapporte le quotidien.

Publicité

Si sur sa page Facebook, cet entrepreneur de spectacle parisien pose aux côtés des jumeaux, qu'il présente comme ses "frères", il aurait toutefois été victime de leurs mauvaises intentions. D'après Le Parisien, Igor et Grichka Bogdanoff lui aurait en effet fait "miroiter de juteux placements, dans des projets artistiques, cinématographiques et scientifiques, mais aussi dans l'achat de véhicules de luxe, Maserati ou Ferrari".

Publicité
Des accusations qu'Igor et Grichka Bogdanoff nient catégoriquement. Me de Lamaze, l'avocat d'Igor, indiquait mardi dans la soirée à Closer que son client et son frère Grichka étaient toujours en garde à vue et s'expliquaient avec les forces de l'ordre. Ils se disaient alors "totalement innocents et victimes des faits qui leur sont reprochés", assurait-il.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité