Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Le 6 décembre, à 2h44, une dépêche AFP d'une importance rare arrive sur le fil des "abonnés" aux dépêches de l'agence d'information : "FLASH Johnny Hallyday est mort (épouse à l'AFP)". Retour sur les coulisses du "flash" AFP le plus important depuis quelques années.

Le 6 décembre, à 2h44, une dépêche AFP d'une importance rare arrive sur le fil des "abonnés" aux dépêches de l'agence d'information : "FLASH Johnny Hallyday est mort (épouse à l'AFP)". Dans quelles conditions exactes l'information est-elle parvenue à l'AFP ? Laeticia a-t-elle échangé directement avec des journalistes quelques minutes après la mort de Johnny ? L'ouvrage Laeticia, la vraie histoire, des journalistes Laurence Pieau et François Vignolle, publié ce 12 octobre aux éditions Plon, révèle les coulisses de cette dépêche, qui se place très haut dans le classement des dépêches les plus importantes jamais diffusées par l'agence.

Publicité

C'est en fait Sébastien Farran, le manager de Johnny Hallyday, qui est entré en contact avec l'agence, à 2h20 du matin, le 6 octobre, racontent les deux journalistes. "A 2h20, Laeticia entend Sébastien Farran réveiller Nicolas Pratviel, le titulaire de la rubrique musique. 'C'est Sébastien Farran. Johnny est parti. Je vous envoie un mail avec le communiqué de Laeticia'", racontent les deux journalistes, qui poursuivent le parcours emprunté par l'information entre 2h20 et 2h44, heure à laquelle elle est diffusée aux médias clients de l'AFP.

Publicité
"Nicolas Pratviel réveille sa chef de service François Michel puis Jean-François Guyot, un autre journaliste musique (...). Les journalistes de l'AFP filent place de la Bourse (au siège de l'agence, NDLR) pour diffuser les premiers des vingt-cinq papiers qu'ils ont préparés...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité