Après les larmes d'Alexis Corbière dans Salut les terriens, l'humoriste Stéphane Guillon charge violemment l'insoumis.

Stéphane Guillon a décidé de se payer Alexis Corbière. Dans une tribune publiée sur le HuffPost, l'humoriste règle ses comptes avec l'insoumis. Dans celle-ci, il revient sur les larmes d'Alexis Corbière après la diffusion d'un reportage sur les salariés de Carrefour dans Salut les terriens : une "triste pantalonnade". Ce qu'il reproche à Alexis Corbière, c'est d'avoir fait machine arrière sur Vincent Bolloré depuis que son épouse Raquel Garrido a été engagée par C8. "En octobre 2013, Alexis Corbière avait publié sur son blog une charge virulente à l'encontre de Vincent Bolloré (...), explique Stéphane Guillon. Le billet était exalté, lyrique, insoumis à souhait. Alexis pouvait s'endormir la conscience tranquille. Il s'était insurgé, dressé contre les excès du patronat."

Publicité
Publicité
Stéphane Guillon imagine le dialogue entre Raquel Garrido et Alexis Corbière avant qu'elle accepte de travailler sur C8. "Raquel enlace Alexis et lui susurre à l'oreille la phrase magique, définitive l'argument qui va tout emporter : "Le Festival de Cannes et les dîners au patio Canal Plus. Quand on travaille dans le groupe, on y est systématiquement invité. Un week-end de rêve à côtoyer des stars !", tacle Stéphane Guillon. Déjà après la diffusion de Salut les terriens avec Alexis Corbière, l'humoriste avait publié un tweet assassin : "En revanche, pas une larme sur le sort des Camerounais récoltant à mains nues l'huile de palme pour 38 centimes d'euros le sac de...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :