Dans le documentaire "Johnny, la guerre des clans", diffusé sur C8 le mercredi 21 mars dernier, Adeline Blondieau est revenue sur sa relation avec le rockeur. Elle a confié qu'elle avait refusé de demander une pension alimentaire au Taulier après leur deuxième divorce.

Trois mois après le décès de Johnny Hallyday, dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier à l'âge de 74 ans, Adeline Blondieau, l'une de ses ex-femmes, est revenue pour la première fois sur leur relation tumultueuse dans le documentaire Johnny, la guerre des clans, diffusé sur C8. Les deux stars ont été mariées à deux reprises, une fois en 1990 et une fois en 1994 avant de se séparer définitivement en 1995. Dans ce documentaire, la comédienne se confie sur leur divorce et explique qu'il n'a jamais été question d'argent.

Adeline Blondieau lance : "Il n'y a jamais eu d'histoire d'argent entre Johnny et moi puisque quand on s'est séparé, chacun a payé ses frais d'avocat. J'ai refusé de demander une pension parce que je trouvais que ce n'était pas normal. Mon avocate m'a conseillé et m'a dit : 'C'est quand même le deuxième divorce.' Et j'ai dit : 'Non, c'est pas une histoire d'argent, c'était une histoire d'amour, et puisque je m'en vais, je veux partir comme je suis venue.'"

Publicité

"Je suis restée sans voix"

Publicité
Dans ce documentaire, Adeline Blondieau revient aussi sur le jour où elle a appris la mort de son ex-mari, et c'est son fils qui lui a révélé cette triste nouvelle... : "J'ai appris la mort de Johnny par mon fils en fait. Il m'a réveillée un matin pour m'annoncer ça. Je suis restée sans voix."
Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :