Nadine Trintignant s'est exprimé dans l'émission Stupéfiant ! sur France 2 sur le retour sur scène en solo de Bertrand Cantat, l'auteur de coups mortels sur sa fille Marie en 2003.

Léa Salamé présente ce lundi 12 mars une spéciale faits divers de son magazine culturel, Stupéfiant, diffusé à 23 heures sur France 2. La journaliste est notamment allée à la rencontre de Nadine Trintignant pour évoquer avec elle le retour sur scène de Bertrand Cantat. En 2003, le rockeur a mortellement frappé et tué sa fille Marie, âgée de 41 ans à l'époque. Quinze ans plus tard, Nadine Trintignant ne décolère pas et trouve "honteux, indécent, dégueulasse qu'il aille sur scène." "Comment ose-t-il ?", ajoute-t-elle à propos de l'initiative de l'ancien leader du groupe Noir Désir, qui a été programmé par de nombreux festivals l'été prochain.

Publicité
Publicité
Quant aux fans de Bertrand Cantat qui se rendent à ses concerts, la réalisatrice de 83 ans considère qu'elle n'a pas "à les juger." Elle se pose tout de même des questions : "Je me demande ce que les gens, qui y vont, pensent du sang, des coups et des larmes. Qu'est-ce qu'ils en font ? Je peux m'en étonner..." Nadine Trintignant s'est réjoui de voir des maires "refuser qu'un meurtrier vienne dans leur ville." Bertrand Cantat a été par exemple retiré de l'affiche du prochain Festival Les Escales de Saint Nazaire, qui aura lieu fin juillet, après une lettre de "désapprobation" du maire PS de la commune.

Lire la suite sur Closer