Il va mieux et continue de sillonner les routes de France et de Suisse à bord de sa caravane anti-drogue. Mais les mauvaises nouvelles n'en finissent décidément pas de pleuvoir sur Jean-Luc Delarue. L'animateur vient de perdre son procès contre le magazine Chronic'Art, qu'il attaquait pour "injure et diffamation" et auquel il réclamait 100 000 euros.

Publicité
Publicité

Dans un article satyrique paru le 27 octobre 2009 dans la rubrique Bastard Academy  du mensuel culturel, le présentateur était affublé du charmant prénom "Jean-Cul". Ce qui n'a pas été du goût du principal intéressé.

La 17e chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Paris a qualifié de "nulle" l'assignation de Jean-Luc Delarue. L'animateur n'aura donc pas été entendu et devra même payer le coût de la procédure. 

 

© Jean-Guy Python/Abaca 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité