Dans une suite ininterrompue, quatre siècles durant, d'emplois littéraires et policiers - ainsi que de nombreux dérivés argotiques - le terme a tout d'abord qualifié l'homosexuel qui pratique la sodomie, puis dès la fin du XIX e siècle, celui qui s'éprend des jeunes garçons. Toutefois aujourd'hui, c'est le sens d'homosexuel masculin sexuellement actif qui domine, y associant une connotation péjorative et souvent injurieuse.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25