L'amour, c'est quoi ?
Publicité

La personnalité 'mineure'

Ses recherches ont convaincu Helen Fisher que si la compatibilité (sur le plan psychologique, physique et du mode de vie) est certes nécessaire pour réussir une relation amoureuse, elle ne suffit pas. Encore faut-il qu'il y ait cette "alchimie physiologique" indispensable.Helen Fisher a découvert que la présence chez chaque individu d'une substance chimique dominante (sérotonine, dopamine, testostérone ou œstrogène) caractérise un type de personnalité : traditionnel, intuitif, rationnel ou idéaliste. Or, chacun possède une personnalité majeure, qui définit les grands traits de son caractère, et une personnalité mineure, qui, comme l'ascendant en astrologie, souligne différentes facettes de son tempérament.

'Plus' d'infos !Mieux comprendre les hommes | Enquête sur la sexualité en France | Hommes mode d'emploi | 'Plus' d'amour !

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité