Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

L'actrice Mylène Demongeot revient cette année avec son livre "La vie, c'est génial. Vieillir sans oublier d'être heureux". Un livre témoignage dans lequel l'héroïne de "Fantômas" partage librement ses secrets Rock'n Roll pour bien vieillir. 

Une actrice sans tabou

 Le 11 avril dernier, l'actrice Mylène Demongeot sortait son huitième livre intitulé La vie, c'est génial. Vieillir sans oublier d'être heureux.  À 82 ans, l’actrice n’a plus sa langue dans sa poche et ose parler sans détour de son opinion sur les bordels, sur ses remèdes de grands-mère à base de vodka et encore plus surprenant, sur ses prises d’amphétamines.

L'actrice n’est pas de celle à qui on impose des choix. Au départ, la star de Camping s’est vu proposer par son éditeur un ouvrage sur l’escroquerie bancaire dont elle a été victime en 2017 rapporte le site Var-Matin qui a interviewé l'actrice. Un sujet qui “l’emmerdait assez comme ça explique-t-elle.” Elle lui propose donc un livre sur le “bien vieillir”.

“Une main au cul ? C’est quand même pas dramatique”

Lorsque Mylène Demongeot est interrogée sur son chapitre sur le sexe, elle assume et parle librement de cette “époque puritaine” dans laquelle elle dit vivre : “Je vais vous dire une horreur, mais je suis pour la réouverture des bordels ! J’ai l’impression que l’on vit dans une époque "libre" mais extrêmement puritaine... Je ne sais que penser de toutes ces affaires de harcèlements... ça veut dire quoi être harcelée ? Qu’on vous a mis la main au cul ? C’est quand même pas dramatique”, lâche-t-elle dans cette même interview. 

“Je fume encore des petits joints”

Publicité

Vous pensiez avoir votre dose de surprise ? Vous êtes loin du compte. Si elle affirme, en premier lieu, n’avoir jamais touché aux drogues, elle finit tout de même par avouer en avoir déjà pris à son insu : “Jamais de drogues ! Sauf à mon insu à la fin des années 50. Un coupe-faim, interdit depuis, qui était en fait des amphétamines, avoue-t-elle. Sinon je fume encore des petits joints. De l’herbe naturelle dont je connais la provenance. Pas la saloperie qu’ils font maintenant ! Il faut ouvrir le débat sur la légalisation” conclut-elle.

 

Un petit verre de vodka et au lit !

Si certains optent pour une bonne tisane avant de se coucher, Mylène Demongeot, elle, choisit un petit verre de vodka comme remède miracle pour s'endormir : “C’est mieux que de se bourrer de cachets. Mais attention, j’ai précisé un petit verre… à liqueur ! C’est un remède de vieille dame” explique-t-elle au site.

Publicité
Côté carrière, l’actrice devrait revenir prochainement sur France 2 dans la série policière A l’intérieur aux côtés de Béatrice Dalle, Emilie Dequenne ou encore Hippolyte Girardot : “Je joue la pensionnaire d’un asile psychiatrique où un meurtre s'est produit. J’ai des visions et l’on se demande si je suis vraiment folle, manipulatrice ou si ces visions sont prophétiques” conclut-elle.

 

La vie, c'est génial : Vieillir sans oublier d'être heureux, Mylène Demongeot, Edition L'Archipel, 18 €

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité