Le palais-bulle imaginé par l'architecte Antti Lovag...

Chez Pierre CardinEn 1975, Antti Lovag entame la "maison Cardin" dominant la baie de Cannes, que Sotheby's qualifiera de "palais-bulle".Une architecture organiqueDans son désir de fusion avec la nature, la végétation, plantée au fur et à mesure de la construction, habille en cascades végétales les courbes de la maison couleur ocre.Une dizaine de suitesDes ouvertures ovales ponctuent les "murs" servant d'écrin à un panorama ou à un détail du paysage préalablement choisi. Elles jouent aussi avec la lumière grâce à des "sky-dômes" offrant une vue céleste et déversant à longueur de jour la mouvante luminosité de la côte méditerranéenne.Un fauteuil-sculpture

Le mobilier est spécialement conçu pour être incorporé à la coque mais aussi être pluri-fonctionnel (cheminée mobile, vestiaire pivotant, des parois-meubles et meubles-parois).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X