Qui chantait "Laissez-moi rêver, laissez-moi, aller jusqu'au bout du rêve en liberté...". Oui, Tata Dalida, la madone des amours désespérées chantait tout haut : "Laissez-moi fantasmer...". Peut-être parce que ce qu'il y a de plus intime, ce n'est pas ce que l'on fait dans un lit, mais ce que l'on rêve d'y faire ! Panorama des fantasmes.

Moyen de se satisfaire et de donner du piment dans son couple, le fantasme est à utiliser avec précaution. Le tout est d'oser en parler et de doser l'intensité du choc émotionnel du Jules quand vous lui annoncerez que vous aimeriez bien...

Fantasmes fantastiques

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité