INFOGRAPHIE DU JOUR - Rien ne sert de se précipiter : les tarifs les plus bas ne devraient pas être proposés avant la 4e semaine des soldes.

Si en boutiques, les démarques deviennent de plus en plus avantageuses au fil du temps... et de la disparition progressive des tailles et des produits. En ligne, la courbe des prix n'est pas forcément la même. D'autant que certains petits malins s'amusent à remonter leurs prix quelques jours avant les soldes, si bien que le rabais proposé n'est pas toujours aussi intéressant qu'escompté. Ainsi, parmi les 150 produits les plus recherchés sur le web, 17 % auraient vu leur tarif augmenter de plus de 10 % le premier jour des soldes !

Pour faire des affaires, attendez plutôt la 4e semaine, soit début février, conseille Romain Gavache, Country Manager France pour leDénicheur. "Pas mal d'e-commerçants vont fonctionner par vagues de promotion successives, et ne vont pas forcément abattre toutes leurs cartes d'un coup. Il va y avoir des réductions progressives, avant que des rabais plus conséquents ne soient appliqués dans un moment plus avancé des soldes. Cela permet aussi de ménager des stocks qui peuvent être limités, plutôt que de tout utiliser dès le début", explique-t-il.

A la fin des soldes, certains produits en sont exclus

Publicité
Publicité

Si les prix remontent vers la fin des soldes, c'est parce que certains des produits, notamment les plus populaires, ne bénéficieront plus de réduction (notamment car ils sont épuisés ou proches de l'être), ce qui fait remonter la moyenne des prix. L'année dernière, c'est le 25e jour des soldes, le samedi 3 février 2018 qui fut la...

Lire la suite sur Grazia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité