Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Invitée de C à vous ce lundi soir, Sophie Davant s'est vue rappeler le jour où elle avait dû prendre l'antenne, les lèvres bleues et toutes gonflées après une injection de botox qui l'a fait ressembler à un canard...

Sophie Davant, qui ne rechigne pas ces temps-ci aux confidences, a avoué qu'elle avait eu recours aux injections de botox pour effacer quelques rides. En pleine promo pour son dernier livre, Tout ce que j'ai appris - Journal d'une quinqua, l'animatrice vedette de France 2 était l'invitée de l'émission C à vous ce lundi soir. Sophie Davant a ainsi confié sans tabou que la chirurgie esthétique, elle y viendrait "peut-être un jour". "D’abord, je n’aime pas les hypo­crites" a-t-elle lâché. "Toutes ces filles qui nous disent "Ah non, je n’ai rien fait" et qui ont des bouches de canard et des pommettes comme ça… Cela m’est insup­por­table. Je trouve dommage de chan­ger carré­ment de visage. Main­te­nant, je dis avoir recours à plein de petites tech­niques de méde­cine esthé­tique très sympa­thiques" a de nouveau avoué Sophie Davant.

"Le lende­main, c’était catas­tro­phique !"

Une perche qu'Anne-Elisabeth Lemoine a saisi pour lui rappeler un épisode que son collègue William Leymergie n'a pas oublié lui non plus. L'animateur s'est en effet souvenu d'un jour où Sophie Davant est arrivée sur le plateau, deux minutes avant l'antenne, le bas du visage bleu et tout gonflé à cause d'injections réalisées la veille. "Cette anec­dote est de ma faute !" a avoué la présentatrice de Toute une histoire. "Un copain voulait me faire décou­vrir une clinique de soins esthé­tiques pour un repor­tage. Le direc­teur me montre son établis­se­ment et, juste avant de partir, me dit : “Vous ne voulez pas une petite injec­tion ? Juste un truc pour lisser au-dessus des lèvres.” C’était un mardi. J’avais mon émis­sion en direct le mercre­di… Je n’ai pas eu le temps de réflé­chir. Je me suis dit “Pourquoi pas”. Il m’al­longe, il me fait une piqûre. […] Le lende­main, c’était catas­tro­phique !" s'est-elle souvenue.

Publicité
Publicité

"Personne n'osait me regarder"

Ce qu'a confirmé le témoignage de William Leymergie, diffusé à ce moment-là. "Je ne sais pas ce qui lui avait pris" s'est étonné l'animateur. "Elle est arri­vée, on aurait dit qu’elle s’était pris un coup de Canard WC. C’était bleu et c’était énorme. Je lui ai demandé si ça lui faisait mal. Elle m’a dit "Bah un petit peu". Elle était comme ça (il mine alors des lèvres boursouflées). Je lui ai dit : "Mais tu ne vas pas y aller avec cette tronche !" Elle m’a répondu : "Bah… Pas le choix !" " Un épisode qui a bien fait rire Sophie Davant. "J’étais telle­ment catas­tro­phée de me présen­ter comme ça…" s'est-elle souvenue. "Je me dis que je suis stupide. Je suis horrible. [...] Personne n'osait me regarder. Les téléspectateurs ont réagi en disant "Oh non pas elle". J'ai trouvé ça assez mignon" a-t-elle confié.

Publicité