Vidéo associée: 

Focus Première: Peut-on rire de tout ?

Corps: 

Les shows humoristiques battent leur plein en France. Religion, politique, orientation sexuelle... tous les sujets y passent. Cependant, les jeunes humoristes affirment qu'il leur est difficile de s'exprimer librement sur certains thèmes. Pour cause, des associations guettent le moindre faux pas pour intervenir. Peut-on dire que cette forme de police du rire est finalement une bonne chose ? - On en parle avec: François Rollin, humoriste. Et François Jost, professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle et spécialiste des médias. - Focus Première, du lundi 18 décembre 2017, sur BFMTV.

Publié le 18/12/2017
Publié le Lundi 18 Décembre 2017 : 10h17