Vidéo associée: 

Royaume-Uni : le dérapage raciste du prince Charles fait polémique

Corps: 

Entre naissances à répétition et mariages en série, la famille royale britannique passionne son peuple. Et l'excède, quelques fois aussi. Ce fut le cas cette semaine après que le Prince Charles a été choisi pour succéder à sa mère, la Reine Elizabeth II, à la tête du Commonwealth. Tout a commencé lorsqu'une femme du nom d'Anita Sethi a pris la parole sur le site du quotidien The Guardian. Écrivaine aux origines guyanaises, elle y a raconté la brève discussion qu'elle a eue avec le prince Charles durant cette semaine où les États du Commonwealth étaient réunis en sommet au Royaume-Uni. Après que le souverain lui a demandé d'où elle venait, son interlocutrice lui a répondu qu'elle était de Manchester. "Eh bien, vous n'en avez pas vraiment l'air !", lui a alors rétorqué le prince Charles avant, explique Anita Sethi, de rire puis d'aller à la rencontre d'une autre personne. "Peu importe ce que le prince a voulu dire, je me suis sentie humiliée", a notamment expliqué l'écrivaine sur le site du Guardian, avant de regretter "cette ignorance toujours bien présente dans la société". Nul doute qu'à quelques semaines du mariage d'un autre prince, la famille royale se serait certainement passée d'une telle polémique.

Publié le 21/04/2018
Publié le Samedi 21 Avril 2018 : 16h47