Vidéo associée: 

"Sans nous, Johnny serait mort bien avant et ruiné" : l'interview choc du père de Laeticia Hallyday

Corps: 

"Si Johnny ne nous avait pas rencontrés, ma fille et moi, il serait mort bien avant et ruiné." C'est phrase choc du père de Laeticia Hallyday dans Le Parisien. André Boudou brise le silence ce vendredi 17 août. Il y répond aux rumeurs et affirme que Johnny ne lui a apporté que des ennuis. "Quand ma fille se lie à Johnny, je mets mon nez dans ses affaires et je découvre qu'il a 120 millions de francs de dettes, notamment un chèque sans provision au Trésor Public de 56 millions. J'arrange le coup etc., c'est pour cela que dans une lettre, il m'a écrit "Tu m'as sauvé la vie". Je ne lui ai jamais fait perdre d'argent. (...) Je n'ai jamais touché un centime de lui", raconte dans le quotidien celui qui explique avoir fait le choix de s'éloigner de l'artiste en 2014. Ils ne se rabibocheront jamais. "Je t'ai envoyé un message à Noël. Pas de réponse. Dommage. Le problème pour toi, c'est que tu finiras ta vie seul, mon pauvre André", lui aurait alors envoyé Johnny par sms fin 2014. "Je suis un peu con, excessif, trop entier. Mais je ne suis pas seul", commente André Boudou dans Le Parisien, avant d'affirmer qu'il n'y a pas eu d'altercation entre David Hallyday et lui lors de l'enterrement de Johnny à Saint-Barth. Selon lui, c'est Sylvie Vartan qui serait à l'origine des tensions. "Je peux comprendre la frustration de Laura et David, mais de là à attaquer tout le monde comme cela, c'est violent. (...) Johnny aurait pu être plus courageux, il aurait pu faire une vidéo pour expliquer sa décision à ses enfants. Cela aurait évité tout cela à Laeticia", regrette le père de jeune veuve qui reconnaît que ses relations avec sa fille sont "compliquées".

Partager cette vidéo :

Publié le 17/08/2018
Publié le Vendredi 17 Août 2018 : 21h50